Attention à ce nouveau post qui revient en boucle sur Facebook : « Je n’arrive pas à y croire, il a eu un accident »

Le escroqueries de réseaux sociaux Ils sont de plus en plus courants. Les cybercriminels ne se reposent pas et les utilisateurs doivent être vigilants à chaque message qui apparaît dans leur boîte de réception. La dernière victime était Facebookl’application Meta, mettant en danger les millions de personnes enregistrées.

L’avertissement a été émis par l’Association espagnole des consommateurs. « Nous avons reçu une nouvelle alerte fraude liée à la collecte de données personnelles via Facebook », ont-ils précisé dans un communiqué.

Fraude à la une

Ensuite, l’association a décrit comment se déroule cette nouvelle fraude et les moyens de l’éviter. Il s’agit d’une procédure de ‘Hameçonnage‘ qui, à travers le marquage d’une publication, indique Titres du style : « regarde qui est mort« , « Je ne peux pas y croire, il a eu un accident« ,  » putain, il est mort dans un accident. « 

« Ces posts dans lesquels il apparaît tagué ont un commentaire via un lien qui vise à accéder au compte Facebook« , explique la note. Si vous cliquez sur ledit lien, c’est fini : « Cela ne vous amènera pas à un article d’actualité », précisent-ils, mais cela servira plutôt à « télécharger un « logiciel malveillant » sur votre téléphone ou votre ordinateur« .

Ce que les cybercriminels parviennent à obtenir, c’est d’obtenir accès aux informations de connexion du réseau social, en volant toutes les données qu’ils souhaitent à Facebook, comme les mots de passe.

Que faire si je suis déjà tombé dans le piège

Si vous êtes tombé dans le piège de ces pirates, l’Association espagnole des consommateurs vous conseille suivez les étapes suivantes:

  1. Vérifier la compte pour vérifier qu’il n’est pas bloqué.
  2. S’il est accessible, changez immédiatement le mot de passe.
  3. rapport le problème au réseau social.
  4. Fermer séance à n’importe quel moment emplacement soit appareil.
  5. Vérifier les adresses de mail électronique.