Le réservoir des Cavallers atteint son maximum et l’eau continue d’entrer

Il a plu en avril, mai et juin. Et il a recommencé dans Juilletun mois qui est généralement sec. Durant le week-end dernier, les précipitations ont touché principalement les régions de Lleida. Dans les Pyrénées, l’eau, en plus de causer quelques problèmes, a fortement renforcé certains ruisseaux et cascades. On en trouve un bon exemple dans Estany de Cavallersqui malgré son nom, est un réservoir.

Ce marais montagneux est situé au dessus de 97% et l’eau continue d’entrer par une petite cascade. Au total, plus de 16 hectomètres cubes d’eau s’accumulent dans le marais, un chiffre similaire à celui de 2023 à ces mêmes dates.

D’autres marécages des bassins de l’Èbre en Catalogne se trouvent dans une situation similaire. Baserca, Camarasa, Riba-roja, Talarn et Terradets Ils dépassent ou approchent 90 % de leur capacité déjà en plein été. La plupart de ces réservoirs ne sont pas les plus grands de la région.

Dans les bassins internes, le scénario est différent. Les réservations frôlent les 37%, bien mieux que les deux derniers étés. Cependant, il est important de souligner que la quantité d’eau retenue, malgré les pluies, a cessé d’augmenter. Les données se sont stabilisées et on s’attend surtout à ce qu’elles commencent à diminuer dans les prochains jours, car en été, la consommation augmente et les températures augmentent, ce qui favorise l’évaporation.

Pour sortir définitivement de la sécheresse, la Catalogne aura besoin que l’automne soit un Saison des pluies. Les deux derniers automnes ont été secs, mais il est normal que la pluie s’accumule à cette époque, ce qui, dans ce cas, laisserait derrière elle une crise de l’eau qui aurait duré trois ans.