Webcam : CamSoda diffuse en LifeStream vos ébats sexuels 24 h sur 24

6 mois ago Sex High Tech 0

La société CamSoda propose d’installer une webcam chez des particuliers pour diffuser en direct leurs relations sexuelles sur le net. Un nouveau moyen d’arrondir ses fins de mois. Si on est très exhibe et très actif sexuellement bien sûr.

On se souvient de l’émission de télé-réalité « Loft Story » où des inconnus étaient enfermés et filmés 24h sur 24 pendant plusieurs semaines. Lors de la première saison, la relation torride entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine est devenue célèbre, faisant oublier les autres saisons. Et à même conduit à la création d’une chambre CSA pour des relations intimes. Pour la première fois on assistait à une relation sexuelle entre deux personnes filmées « chez elles »par des dizaines de caméra. Une nouvelle ère commençait sans que l’on en ait pleinement conscience.

Au début d’internet de nombreuses expériences de webcam installées dans des maisons ont vu le jour. En Floride par exemple, permettant de suivre la vie très ordinaire et très sage de jeunes femmes en lingerie ou jogging. Cela offrait à ces jeunes femmes la possibilité de payer leurs études tout en ayant un toit. En Europe et notamment en Hongrie, des expériences identiques, voire plus chaudes, ont été menées dans des maisons et même dans un hôtel où l’on pouvait dormir gratuitement à condition de s’envoyer en l’air devant les caméras installées dans les chambres.

webcam
Des webcam chez des inconnus pour espionner leurs activités sexuelles

Mais étonnamment, les concepts n’ont pas eu le succès escompté, les débits du net de l’époque ne permettant peut être pas d’avoir la qualité d’image que l’on peut avoir aujourd’hui. Exit les lives coquins ?

Mais une bonne idée reste une bonne idée.

Souhaitant capitaliser sur la vague naissante des « directs », des « live » devenus populaires grâce à Facebook, Twitter ou Snapchat, la société CamSoda spécialisée dans l’univers des webcam pour adultes vient de lancer « LifeStream » permettant aux visiteurs de suivre les ébats amoureux et sexuels d’inconnues depuis leurs chambres connectées.

Il y a assez de voyeurs pour que notre projet réussisse. Nous sommes confiants sur la volonté de partager et de regarder des gens.

A la différence des camgirls qui sont déjà légion sur le net, et qui s’installent à des heures bien précises pour discuter – et plus si affinités – « LifeStream » est ouvert 24 h/24, 7j/7. Un peu comme sur les réseaux sociaux où de nombreux internautes ont pris l’habitude de manger, se coiffer, rouler en voiture, regarder la télé, se prélasser, les connectés de CamSoda font tout cela, le sexe en plus. Le sexe surtout.

Pour Daren Pass, porte parole de CamSoda « Vous seriez surpris de voir le nombre de personnes qui regardent régulièrement des inconnus habillés chez eux et il y a assez de voyeurs pour que notre projet réussisse. Nous sommes confiants sur la volonté de partager et de regarder des gens. Et pour ceux qui veulent voir ou revoir les meilleurs moments, les participants peuvent créer des « stories » comme sur Snapchat pour montrer les meilleurs moments des 24 dernières heures. »

webcam en direct chez cette amatrice
Webcam en direct 24/24 chez cette amatrice

Pour tous ceux qui veulent participer au programme, CamSoda offre trois webcam, l’abonnement internet et 200 dollars par mois. Si cela semble peu, les participants peuvent gagner beaucoup plus grâce au système de jetons que les membres ont pris l’habitude d’envoyer pour encourager les participants. Ou les inviter en séance privée. Mais il y a des contreparties à cette diffusion, ne pas écouter de musique reconnaissable, avoir la télé face à la webcam, pour des questions de droit d’auteur et puis signer un contrat de droit à l’image.
CamSoda, toujours à la recherche de nouveaux concepts, est en phase de test sur de la réalité virtuelle adaptée à LifeStream pour l’intégrer dans les mois à venir.

Quand on sait que CamSoda est aussi la société qui proposait le système Ohroma pour sentir ce que l’on regardait, on voit qu’il y a encore de nombreuses possibilités à explorer pour nos plaisirs intimes.

Pour plus de renseignements : LifeStream

Pour aller plus loin avec Camsoda

Un dernier mot avant que vous ne partiez

Merci d'avoir lu l'intégralité de cet article en espérant qu'il vous aura intéressé. Mais Sexhightech a encore besoin de vous. Faire un site d'information libre, indépendant, gratuit, cela demande de l'investissement personnel, du temps et de l'énergie. Et vous vous doutez que cela a aussi un coût. Alors si vous avez aimé le temps passé sur Sexhightech, si vous avez envie de le voir continuer à vivre et être accessible gratuitement, vous pouvez faire un petit geste pour nous. Offrez nous un café et nous pourrons continuer à vous apporter la meilleure information sur la sextech et le sexe du futur.
Merci et que la sextech soit avec vous !

<