2,7 millions de dollars pour Unbound une start-up de bien-être des femmes

3 semaines ago Sex High Tech 0

C’est sans doute la meilleure nouvelle de cette fin d’année pour l’univers de la sextech. La start-up Unbound dédiée au bien être des femmes vient de lever la somme de 2,7 millions de dollars pour son développement.

Selon le site TechCrunch, les donateurs seraient entre autres Slow Ventures, Arena Ventures, SoGal Ventures. D’après l’article, cela devrait permettre à Unbound de ne plus avoir besoin de partenaires pour se lancer dans la distribution exclusive de ses propres créations de bien-être sexuel à travers des boîte à plaisir à partir de l’année 2018.

bien-être sexuelCette start-up créée par Polly Rodriguez, membre du Women of Sextech vise à redonner le pouvoir aux femmes sur leur propre sexualité. L’action de Unbound peut se résumer en trois axes : Santé sexuelle, bien-être et plaisir et sextoys individuels le tout réuni dans une box envoyée chaque trimestre aux abonnés.

Polly Rodriguez, a également révélé que Unbound projetait d’étendre ses activités offrir plus d’expérience à ses abonnées. Visant à fournir un service appelé « Planned Parenthood 2.0 », (maternité plannifiée 2.0) Polly Rodriguez a également affimé que son objectif était d’offrir des services tels que mammographies, frottis vaginaux et plus. «La santé et le bien-être sexuel des femmes peuvent devenir cette chose qui ne nous fait plus peur», a-t-elle déclaré.

conseil sexuel

Le bien-être sexuel ne doit plus être un tabou

Rodriguez a fondé Unbound après sa bataille contre le cancer et la ménopause induite par la chimiothérapie. Une mauvaise expérience d’achat de lubrifiant l’a inspirée pour créer une marque qui redonne confiance et éduque les femmes.

« Pour beaucoup de gens, tout ce qui concerne l’univers adulte est la même chose. Depuis la pornographie jusqu’au simple lubrifiant. L’une des choses que notre entreprise et les femmes de SexTech cherchent à réaliser est de fournir plus de diversité« , a déclaré Rodriguez. « Et cela aide à diminuer les stigmates et les tabous associés à la santé sexuelle et au bien-être. »

Cette levée de fonds devrait redonner de la confiance dans les acteurs de la sextech qui peinent toujours à trouver des moyens de financement pour leurs projets. Peut-être que la solution viendra de l’étranger.

Source : TechCrunch

Un dernier mot avant que vous ne partiez

Merci d'avoir lu l'intégralité de cet article en espérant qu'il vous aura intéressé. Mais Sexhightech a encore besoin de vous. Faire un site d'information libre, indépendant, gratuit, cela demande de l'investissement personnel, du temps et de l'énergie. Et vous vous doutez que cela a aussi un coût. Alors si vous avez aimé le temps passé sur Sexhightech, si vous avez envie de le voir continuer à vivre et être accessible gratuitement, vous pouvez faire un petit geste pour nous. Offrez nous un café et nous pourrons continuer à vous apporter la meilleure information sur la sextech et le sexe du futur.
Merci et que la sextech soit avec vous !