Toni Espadas, photographe et guide touristique catalan, est assassiné en Éthiopie

Le fondateur et directeur de l’agence de voyages Rift Valley basée à Sabadell, Toni Espadas (Barcelone, 1969), a été assassiné ce lundi en Éthiopie dans un incident qui fait l’objet d’une enquête, comme le rapporte le média chilien Canal 13. La victime se trouvait dans ce pays africain et agissait comme guide d’équipe qui filmait l’émission’Partenaires dans le monde‘, réalisé par la société de production MkZeta, lorsqu’ils ont été soudainement attaqués.

Selon le communiqué, les autres animateurs et membres de l’équipe du programme se portent bien et le groupe d’enregistrement tente de quitter le pays pour retourner au Chili. De plus, la Treizième chaîne a présenté ses condoléances à la famille du défunt.

Agence de voyages, fixateur et production locale

Toni Espadas était un guide spécialisé en Afrique, un continent bien connu, et notamment en Ethiopie. Il a atterri comme photographe et voyageur il y a 26 ans sur le continent, est entré dans le Pays Dogon (Mali), un endroit difficile à visiter, et a découvert un paysage et des gens qui l’ont impressionné. Mais aussi, la curiosité qui s’est éveillée en lui l’a amené à découvrir d’autres villes du L’Ethiopie, pays qui l’a marquépour finir par étudier en profondeur les ethnies et les villages de la Vallée d’Olmo, avec lesquels il noua un lien particulier.

Des années plus tard, il fonde l’agence de voyages Rift Expeditions, qui collabore également avec divers projets caritatifs et ONG. Parmi ses projets, également a travaillé comme « réparateur » et production locale de « Planeta Calleja‘ : en 2015 avec Jesús Calleja et Fernando Tejero et en 2019 au Cameroun ; C’était également le cas pour des programmes tels que « Desafío Extremo », « Marathon Man » et « Superhumanos » entre 2013 et 2020.

Il a lui-même déclaré dans une interview à El Mundo en 2023 que il était fasciné par la richesse naturelle, ethnographique ou paysager qui englobait le grand continent. Par ailleurs, il a souligné qu’il y avait de nombreux endroits à découvrir au-delà du Kenya ou de la Tanzanie. Il a lui-même proposé des itinéraires à travers l’Angola, le Nigeria, le Bénin ou le Cameroun avec son agence de voyages, des destinations qui ne figurent généralement pas « sur la liste des pays où voyager » mais qui offrent néanmoins une expérience sans précédent.

Il y a cinq jours à peine, Espadas a commenté sur ses réseaux sociaux : a visité les ethnies Holi au Bénin avec l’ONG Across Africa pour vivre « in situ » l’initiative de solidarité promue par l’ONG qui opère dans le village de Gbagri (Onigbolo). Les Holi sont l’un des groupes ethniques minoritaires du centre du Bénin situé entre les villes de Pobè et Kétou, près de la frontière avec le Nigeria. Connus pour leurs scarifications et leurs tatouages ​​corporels, ils sont un peuple oublié tant socialement que politiquement, a-t-il expliqué.