un sextoy design pour stimuler le clitoris

10 mois ago Sex High Tech 0

Un sextoy pour femme, c’est généralement des vibromasseurs, godemichés, des objets longs destinés à la pénétration avec une option vibrante pour le clitoris. Mais qui semble secondaire. Pourtant, nombres d’études montrent que les femmes jouissent d’avantage par stimulation clitoridienne que vaginale. Les créateurs de sextoys pensent-ils que les femmes rechercheraient avant tout un symbole phallique ? Les hommes auraient besoin de se rassurer dans leur masculinité ?

Mesdames, n’êtes vous pas sensibles aux plaisirs d’un bon cunnilingus ?

Une société suédoise a bien compris vos attentes en lançant il y a quelques années le premier sextoy qui simule un cunnilingus. Le produit s’appelle ORA2. Son fonctionnement est assez simple. L’objet se présente comme une sorte de roue avec un moteur placé sous une partie bombée qui tourne, tourbillonne et vibre, comme pourrait le faire une langue. Il suffit de le placer au bon endroit, de l’allumer et que la fête commence. Il réagit à l’utilisation qui en est faite. Plus on presse l’appareil contre le corps, plus la « langue » vibre et tourne.

sextoy stimulateur clitoridien

A l’origine de ce produit très design, la société Lelo, véritable référence en matière d’accessoires intimes. À son lancement en 2003, LELO avait bouleversé la façon dont les masseurs intimes étaient perçus en modifiant leur aspect, leur toucher et leurs fonctionnalités.

Comme l’expliquent les responsables de la société Lelo au huffingtonpost « Les simulateurs sexuels pour femmes ne sont pas récents. Il y a eu des tentatives par le passé mais cela ressemblait littéralement à des langues au bout d’un manche. Une horreur. C’est pourquoi nous avons tenter de créer un objet qui soit très élégant. Il fallait un objet destiné à tout le monde. Que personne ne se sente gêné, un objet tellement beau qu’il pourrait très bien est simplement posé sur la cheminée comme objet de décoration. »

L’avantage de l’ORA est qu’il peut s’utiliser seule ou avec son compagnon pendant une pénétration par exemple.

 

Sources : Lelo – Huffingtonpost

Un dernier mot avant que vous ne partiez

Merci d'avoir lu l'intégralité de cet article en espérant qu'il vous aura intéressé. Mais Sexhightech a encore besoin de vous. Faire un site d'information libre, indépendant, gratuit, cela demande de l'investissement personnel, du temps et de l'énergie. Et vous vous doutez que cela a aussi un coût. Alors si vous avez aimé le temps passé sur Sexhightech, si vous avez envie de le voir continuer à vivre et être accessible gratuitement, vous pouvez faire un petit geste pour nous. Offrez nous un café et nous pourrons continuer à vous apporter la meilleure information sur la sextech et le sexe du futur.
Merci et que la sextech soit avec vous !

<