Sextoter pourrait être une bonne activité pour améliorer la sexualité. C’est ce qui ressort d’une étude américaine menée au près de 2000 personnes américaines et européennes.

Avec l’évolution et la banalisation des applications pour smartphones, le site dred.com a décidé d’enquêter sur la fréquence des sexto; quelles étaient les partie du corps qui étaient les plus souvent envoyées et quel impact cela pouvait avoir sur la sexualité.

Comme on le voit, sextoter n’est pas réservé aux jeunes et cela concerne presque autant les hommes que les femmes

 

A priori les sextos sont plus réservés pour une relation d’habitude mais plutôt en dehors du mariage.
Si les hommes préfèrent envoyer des photos de leurs sexes, les femmes envoient leur poitrine. Mais choix personnel ou réponse à une demande ?

L’enquête complète sur le site dred.com

Commentez et faites nous part de votre expérience

Create Account



Log In Your Account



%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer