Ca bouge cette semaine du coté des applications avec BumbleBizz, l’application qui permet aux femmes de créer leur propre networking en toute tranquillité, puisque ce sont elles qui font le premier pas. On a également découvert flirtAR, la première appli de rencontres utilisant la réalité augmentée. Et puis on saluera le succès pour les deux français qui ont lancé la Lovebox, une boite qui envoie des messages d’amour et qui a atteint son objectif de crowdfunding en moins de 15 mn comme quoi il y a des histoires qui finissent bien.

Une conférence sur le futur du sexe à l’heure des robots, c’est ce que proposait le journal Le Monde. Même si la formule peut paraître au final peu conviviale, elle mérite tout notre attention, notamment les mots prononcés par Agnès Girard anthropologue, spécialiste du Japon qui apporte une réelle réflexion sur la présence des robots dans la société. Prenez votre temps pour regarder cette vidéo de 90 mn, elle vaut vraiment le coup si vous vous intéressez au futur du sexe.
Source : Le Monde

clara morganeClara Morgane veut ouvre des love stores à son image. L’ancienne actrice de films X qui vient de sortir son calendrier de charme pour l’année 2018, a profité de l’occasion pour dévoiler son projet d’ouvrir des love stores un peu partout en France. Après avoir lancé une collection de sextoys portant son nom, Clara Morgan veut aller plus loin, déclara au site de voici « Je ne sors pas des sextoys pour sortir des sextoys. C’est dans un projet plus global. »
Source : Voici

Une étude explique que les applis de rencontres ne fonctionnent pas. En fait cette étude dit que l’utilisation d’algorithme pour faciliter les rencontres ne seraient pas aussi fiable qu’on veut bien le croire. Remplir des formulaires de choix et de critères ne remplacerait pas la discussion et le coup de foudre. Si les chercheurs admettent qu’il est possible de prédire le degré d’intérêt entre deux personnes et pourquoi pas l’envie de se rencontrer lors d’un premier rendez-vous, il est ensuite bien plus difficile de prévoir si la rencontre portera ses fruits.
Source Gentside

On vous a présenté le HandyLover, cet appareil concu par un poitevin qui permet à des personnes souffrant de handicap de retrouver une sexualité. M’sieur Jeremy, l’homme qui teste tous les sextoys a mis en ligne une vidéo explicative pour mieux comprendre l’intérêt de cet objet.

https://youtu.be/SWuEZFoeNAo

A lire une interview passionnante de Nicola Liberati, un chercheur universitaire, qui aborde la question des technologies de l’intime. Et vous savez combien ce sujet nous passionne à sexhightech.com. On y apprend que le Japon représente un marché important pour la télédildonique, mais que cela concerne aussi un grand nombre de personnes seules ou handicapée. Pour lui le développement des nouvelles technologies est aussi important que l’invention du préservatif et sa démocratisation.
Source en anglais : utoday

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.