» » » Le sexe entre hommes et robots détruira-t-il les relations humaines ?

Le sexe entre hommes et robots détruira-t-il les relations humaines ?

Posté dans : Robots - poupées | 8

Lors de la conférence « Love and Sex with Robots » de Londres, les intervenants ont abordés de nombreux thèmes liés aux rapports quotidiens entre les hommes et les robots sexuels. Avec une question centrale, le  sexe

entre hommes et robots détruira-t-il les relations humaines ? Serions nous en train de construire des machines qui conduiraient à notre propre perte ? Sexe entre hommes et robots : la fin de la société ?

La question du sexe entre hommes et robots devient de plus en plus pertinente alors que les recherches en matière de robotique et d’intelligence artificielle progressent à grands pas. Les robots sexuels se développent, s’améliorent et la demande est de plus en plus importante auprès du public. Ces machines, parce que ce sont bien des machines, sont perçues comme toujours prêtes à satisfaire les souhaits de l’utilisateur, ne pas se fatiguer, ne pas s’endormir et ne pas se plaindre de quoi que ce soit. De plus, vous pouvez même décider totalement de leur apparence au moment de l’achat.

Tout cela pose évidemment un certain nombre de questions éthiques. Et deux camps s’opposent déjà. Il y a d’un côté ceux qui voient ces robots sexuels comme de véritables opportunités pour tous quand les autres les voient comme une menace pour les rapports humains.

sexe entre hommes et robots

Les partisans du sexe entre hommes et robots estiment que ces machines peuvent devenir un outil précieux pour les personnes qui ont besoin d’une proximité physique, mais qui ont des difficultés de communication, de séduction et finalement n’ont aucune possibilité d’entretenir des rapports humains dignes de ce nom. On se souvient de ce businessman japonais qui a épousé sa poupée sexuelle après avoir été déçu par les femmes. De même, les personnes handicapées peuvent voir leurs vies améliorées, au même titre que les personnes qui voyagent souvent.

Sexe entre hommes et robots : une solution pour des millions de personnes

Les opposants au sexe entre hommes et robots n’hésitent pas à parler de fléau aussi grâce que la prostitution ou la pornographie, ajoutant même que cela peut faire baisser le taux de natalité et pour finir, abolir les relations humaines.

La conférence « Love and Sex with Robots » a donc abordé cette question épineuse. Pour le Dr David Levy, auteur du livre « Love and Sex with Robots« , « les robots peuvent jouer un rôle important dans la société. Il y a des millions de personnes dans le monde qui, pour une raison ou une autre, n’ont personne à aimer et personne qui les aime. Il y a un grand vide dans leur vie. Et ce vide peut être comblé par des robots sexuels, qui rendront les gens beaucoup plus heureux que s’ils restaient seuls, loin de tous. »

S’inspirant d’études menées à L’Université de l’Ohio, le Dr Levy pense également que dans les 100 prochaines années, les progrès dans le domaine de l’intelligence artificielle et de la génétique des robots atteindront un très haut niveau. L’humain et le robot pourraient même être capables de faire des bébés robots. Des bébés hybrides qui pourraient naître grâce à une puce basée sur la technologie et qui peut injecter un code génétiques dans les cellules de la peau.

Sexe entre hommes et robots : la fin de la société

Si tout cela se produit, « La société arrivera à sa fin« , c’est la réponse apportée par Kathleen Richardson. Pour cette professeure en éthique des robots à l’Université de Montfort au Royaume-Uni, militante active contre les robots sexuels, ils sont un développement « inquiétants que les humains devraient craindre et non imaginer. »
Kathleen Richardson estime dommageable pour la société de promouvoir les robots sexuels comme alternatives à une expérience significative avec un être humain. Pour elle, « les robots sexuels isoleront d’avantage les personnes seules, déshumaniseront et objectiveront les femmes, et les hommes ne les considéreront plus comme des être humains féminins. »

« Dans notre monde, ce qui compte, c’est comment nous nous considérons les uns les autres en tant qu’êtres humains – en tant qu’hommes et femmes, en tant qu’adultes et enfants. Si nous n’arrivons pas à le faire correctement, si nous continuons à perpétuer des pratiques qui transforment l’autre en un objet – en un ‘ça’ – alors c’est un problème », a déclaré Kathleen Richardson. « Je peux vous dire où vont les choses, et ce n’est pas joli. »

Quand les défenseurs du sexe entre hommes et robots, apportent des arguments pragmatiques, voyant les robots sexuels comme des machines, certainement intelligentes, au service de l’humain, les opposants mettent souvent en avant des questions morales, humanisant les robots pour avoir de bonnes raisons de les critiquer et de les dénoncer. Un même sujet pour deux discours qui donnent le sentiment de ne par parler de la même chose.

Le plus étrange dans tous ces discours alarmistes ce sont les reproches aux hommes (aux messieurs) de se transformer en odieux personnages envers les femmes, confondant au bout d’un moment leur rapport au robot sexuel passif et disponible avec celui qu’ils pourraient avoir avec une femme qui aurait le droit de dire non.

Alors qu’une récente étude alertait sur le risque de voir les hommes devenir totalement obsolètes du jour où les robots sexuels masculins arriveront vraiment sur le marché. Reste une solution proposée par certains : rendre les poupées et les robots sexuels moins genrés, moins sexualisés, bref moins humains. Mais seront ils toujours désirables ?

Et vous dans quel camp vous situez vous ?

 

Conférence Love and Sex with Robots, chapitre 1 : les menaces terroristes !
Conférence Love and Sex with Robots, chapitre 2 : faire des bébés robots !
Conférence Love and Sex with Robots, chapitre 3 : un robot sexuel enfant comme thérapie pour les pédophiles

Répondre