L’intelligence artificielle (IA) va être au coeur des bouleversements de notre avenir. Education, recherche, start-up industrie, service public, transports, santé… tous les secteurs seront impacts par le développement de l’IA. La robotisation couplée à l’IA est un sujet central auquel tous les gouvernements tentent d’apporter une solution. Parmi les futurs robots intelligents, il y a bien-sûr les robots sexuels avec IA qui accompagneront nombres d’hommes et de femmes dans leur quotidien.

Aujourd’hui, les Etats-Unis et la Chine tiennent la tête de la course pour le développement de l’intelligence artificielle. En France, un récent rapport du mathématicien député Cédric de Villani propose des pistes pour faire de la France un acteur majeur de l’intelligence artificielle. D’autres pays, plus discrets travaillent aussi dans cette voie. Le sujet est essentiel et la réussite garantira l’indépendance des entreprises et des pays qui maitriseront totalement cette nouvelle technologie.

La Chine fait tout pour transformer le pays en centrale d’intelligence artificielle pour l’intégrer dans tous les aspects de la vie quotidienne. Certains entrepreneurs mettent tout leur expertise au service de la sextech, en permettant de donner à des poupées sexuelles, une intelligence artificielle. Des poupées sexuelles qui deviendront bientôt des robots sexuels avec IA.

Robots sexuels avec IA

Une totale domination de la Chine

On a beaucoup parlé de HarmonyIA ou de Samantha, les deux “premiers” robots sexuels à avoir fait parlé d’eux. Le premier est américain, le second est espagnol, mais on parle très peu des avancées chinoises dans ce secteur. Trop loin, trop inquiétant, désir pour l’Occident de privilégié ce que l’Occident produit ? Il y a de nombreuses raisons que chacun pourra envisager. Mais une chose est certaine, la Chine domine totalement ce marché des robots sexuels avec IA.

A l’instat de WMDOLL, un des plus grands fabricant de poupées sexuelle en Chine. Cette société située dans la province du Guandong au sud-est du pays a lancé fin 2016des poupées sexuelle dotées de fonctions allant de la simple conversation aux mouvements des yeux des bras ou du buste. Les consommateurs peuvent personnaliser leurs poupées en choisissant divers style.

Pour le moment, les fonctionnaliste de l’intelligence artificielle sont basiques, les robots sexuels avec IA peuvent répondre à quelques questions mais pas encore tenir de vraie conversation. La programmation prend du temps, donc, c’est à partir d’une base de données développée pat le géant technologique Baidu que ces robots communiquent.

Si les résultats actuels sont très prometteurs, comme partout, la société a des difficultés pour progresser plus rapidement, simplement parce que les experts de l’IA ne pas pas intéressés par le secteur des produits pour adultes.

De son côté, Liu Ding, chef de produit WMDoll estime que plus de robotisation dans les poupées sera nécessaire pour attirer davantage de clients, “Nous allons certainement ajouter des technologies plus avancées ... par exemple en faisant bouger les membres plus naturellement."

Pour le moment, la société WMDoll annonce avoir vendu plus de 20 robots sexuels avec IA pour un prix variant de 1 300 à 7 000 euros contre plus de 20 000 poupées “classiques” par an. La société compte sur un développement des exportations. Des exportations qui représentent 80% des ventes dont la moitié pour les Etats-Unis.

DS Doll prépare la deuxième génération de robots sexuels avec IA

...et prévoit de s'attaquer au marché européen

De son coté la société DS Doll a publié cette année une courte vidéo montrant au grand public un aperçu de sa prochaine génération de robots sexuels avec IA destinés à être produits en masse et distribués dans le monde entier. Pour le moment, la belle poupée brune ne parle que le mandarin, ce qui limite sa distribution mais donne un bel aperçu de ce qu’il est possible de faire en terme de robotisation.

DS Doll estime qu'il peut devenir la première société à produire en masse et vendre des robots sexuels autonomes dotés d’intelligence artificielle et dont le corps entier pourra bouger.
Sam, directeur du marketing pour DS Doll, affirme que les robots sexuels avec IA et mouvements d'épaule et du cou apparaitront dans la conception de la deuxième génération de robots sexuels. L’intelligence artificielle sera comparable à Siri d’Appel ou Alexa de Google. Pour DS Doll, le but est de commercialiser ses robots sexuels en Europe et en Grande-Bretagne.

La deuxième génération de robots sexuels avec IA DS Doll aura probablement des membres amovibles et de l'intelligence artificielle semblable à Siri d'Apple et les systèmes Alexa de Google, a déclaré Sam, dont le but de commercialiser des produits DS en Europe et en Grande-Bretagne.

Les entreprises américaines et européennes Realbotix, Roxxxy, Synthea Amatus et d’autres sociétés se sont jusqu’ici concentrées sur la création de robots sexuels avec IA personnalisés à mouvement limité, adaptés aux spécifications de chaque client.

Jordi Vallverdú, professeur d'informatique à l'Université autonome de Barcelone, estime que "le "marché énorme" des robots sexuels avec IA est mûr pour les entreprises chinoises dans les années à venir."

L’expert d’Amnesty International a déclaré au Daily Star Online que les entreprises chinoises devanceront bientôt leurs concurrents américains et européens, plus réticents à investir en raison de leurs problèmes éthiques et moraux.
"Le problème avec les investisseurs américains et européens est qu'ils sont trop lents d'un point de vue moral et culturel pour investir dans cet énorme marché", a déclaré le professeur Vallverdú.

"Si de nouvelles industries occidentales n'apparaissent pas, les entreprises chinoises seront les premiers et les meilleurs producteurs."

WMDoll veut attaquer le marché américain, DS Doll le marché européen, avec des robots sexuels avec IA qui commencent à parler et bouger. Aux Etats-Unis et en Espagne, on en est encore ou toujours à des robots qui se contentent de répondre à des questions sans vraiment bouger. Un marché pourtant prometteur dont la France est totalement absente tout comme pour la création de sextoys (voire la mésaventure du little bird) et autres produits pour adultes.

Source : Daily Star - news.abs-cbn

Partagez sexhightech.com sur les réseaux sociaux
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.