Ce début d’année marque un tournant dans le rapport que les hommes ont avec les poupées sexuelles et auront bientôt avec les robots sexuels. Alors que le robot femme Harmony devrait devenir le premier vrai robot sexuel, ce qui ne va pas sans entraîner quelques polémiques.Le vocabulaire d’Harmony est pratiquement infini, mais elle est programmée pour mettre fin à toute conversation impliquant un meurtre ou de la violence.

faire des rencontres

On l’annonce depuis près d’un an, janvier 2018 sera comme la date de naissance du robot femme Harmony, la dernière invention du créateur Matt McMullen. Les médias internationaux en ont largement parlé et les juristes et futuristes débattent sur le côté sombre d’une poupée robot sexuel qui devient plus «humaine» avec chaque nouvelle innovation technologique. Quand les défenseurs des droits des femmes disent que les propriétaires pourraient reproduire dans la réalité des actes sexuels violents avec ces robots sexuels interactifs. C’est tout l’impact des nouvelles technologies sur les relations humaines dont il est question.

De son côté, Matt McMullen présente son Harmony comme une compagne de conversation à l’image d’autres chatbot déjà existants, capable d’avoir des conversations sensuelles ou de raconter des blagues coquines. «La pire chose qu’elle puisse vous faire est de vous insulter» ajoute-t-il. Il ne rejette pas pour autant l'utilisation à des fins sexuelles son robot femme.

Mais ce sont surtout tous les arguments d’objectification des femmes que McMullen réfute en bloc. « Les robots ne sont pas conçus pour remplacer quelqu’un ou promouvoir l’objectification des femmes. Les robots sexuels n’ont pas de droits. » et il continue « Mon grille-pain devrait-il pouvoir refuser de griller mon pain, ma Tesla devrait elle pouvoir refuser de me conduire au travail tous les matins ? » Et il termine en disant que tout cela est finalement "absurde".

robot femme

Matt McMullen et son robot femme harmony

Les RealDolls vont de 4 000 $ à 6 000 $, mais peuvent aller jusqu’à 50 000 $ avec des commandes personnalisées. Abyss Création, la société qui crée les Real Dolls, a réalisé des commandes de poupées sexuelles relevant du fantastique avec des couleurs de peau personnalisées, des crocs ou des oreilles d’elfe. Suivant les demandes des acheteurs mais la société refuse tout ce qui peut être trop déviant ou défigurant.

L’utilisation principale des poupées réalistes en silicone de RealDolls est pour le sexe et la compagnie, mais la société a également fait des poupées pour des émissions de télévision, y compris « Nip / Tuck » et « Les experts New York » et le film « Lars and the Real Girl ».

casque vr

10 heures par jour avec l’application de leur robot femme

RealDolls spécialement adaptés ont été utilisés dans les écoles de médecine pour la formation et l’usine travaille régulièrement avec des patients de mastectomie pour créer des prothèses mammaires en silicone sur mesure.

L’utilisateur peut choisir les caractéristiques physiques de l’avatar, ses traits de caractère (timide, sensuel, drôle, bavard), ses humeurs, son niveau de désir, son style vocal et même son accent régional. Il peut également être adapté pour reconnaître la voix de son propriétaire.

Le vocabulaire d’Harmony est pratiquement infini, mais elle est programmée pour mettre fin à toute conversation impliquant un meurtre ou de la violence.

Jusqu’à présent, plusieurs milliers d’applications Harmony AI ont été achetées dans le monde entier et McMullen a déclaré que certains utilisateurs passent jusqu’à 10 heures par jour avec leur robot femme qui parle.

Robot femme

Matt McMullen et Solana, la petite soeur d'Harmony au dernier CES de Las Vegas

poupée sexuelle

Une fois la tête robotisée disponible en janvier, elle transmettra le discours de l’avatar via un haut-parleur Bluetooth.

Parmi les projets, l’année prochaine, un casque de réalité virtuelle transportera Harmony dans un monde virtuel et une application avec des limites en fonction des âges sera disponibles sur les plateformes iOS.

Et maintenant quid des relations humaines ?

La question qui revient le plus souvent à propos de ces robots sexuels, c’est l’avenir des relations humaines. On parle beaucoup du robot femme mais Abyss Creation annonce pouvoir réaliser cette année un robot homme à destination des femmes. Et certaines enquêtes alertes sur les risques d’obsolescences des hommes, le jour où les femmes auront des relations avec ces nouvelles formes de sextoys humains.

Pour le moment, le marché de la poupée adulte et des robots sexuels repose surtout sur des produits d’apparence féminine à destination des hommes. Entre la dénonciation d’un véritable fléau qui pourrait avoir un impact négatif sur la natalité et les relations humaines et la solution pour des millions d’hommes qui souffrent de complexes vis à vis des femmes avec qui ils ne peuvent avoir de véritables relations, les débats et autres conférences comme celle qui s’est tenue à Londres en décembre n’ont pas fini d’apporter des arguments pour les deux camps. Avec ou sans robot femme, on connaît l’importance des relations humaines pour la stabilité d’une entreprise et d’une nation.

espace libido

Partagez sexhightech.com sur les réseaux sociaux
4 Comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.