La réalité augmentée pourrait transformer notre rapport à la sexualité. Ressentir des sensations à distances, transformer sa propre apparence pour ressembler à une autre personne, découvrir dans des lunettes spéciales toutes les informations sur ceux et celles qu’on croise, c’est aussi tout l’univers de la rencontre qui pourrait être bouleverser. Perspectives !

Aimeriez vous voir un poisson rouge nager dans votre thé du matin ? Avoir des avis de consommateurs quand vous regardez le menu dans un restaurant ou voir une vidéo en lisant votre journal papier préféré ? Tout cela, et bien plus encore, pourrait bien bientôt être possible si on en croit l’annonce faite récemment par Mark Zuckerberg lors de la conférence annuelle de développement de Facebook.

En présentant une nouvelle plate-forme ouverte qui permettra aux développeurs de créer des filtres de réalité augmentée pour Facebook Camera.

De nombreux thèmes ont été abordé mais sexhightech.com a retenu les éléments qui nous concernent directement, notamment l’influence de la réalité augmentée (RA) et de la réalité virtuelle dans notre sexualité future. Une réalité qui n’a rien de virtuelle, est le fait que quelques grandes entreprises travaillent sur ce sujet. Chez Google, on mise sur les relations sexuelles à distance et la possibilité de changer l’apparence de l’autre. Vous êtes fan d’un acteur ou d’une actrice, il sera tout à fait possible de modifier l’apparence de votre partenaire.

Pokémon Go nous a prouvé qu’on pouvait facilement superposer des images dans le monde réel et Snapchat ou Line permettent à leurs utilisateurs d’ajouter des caractéristiques festives ou animales à leur propre image.

En 2010 la société Pink Visual a montré comment une personne peut remplir son environnement avec des images érotiques apparaissant sur son écran. Mais il semble que l’attention ait été portée plus sur la réalité virtuelle plutôt que sur la réalité augmentée. Chez HoloFilkm Productions, on pense qu’on sera prochainement capable de baisser les yeux pour voir une personne s’asseoir sur nos genoux. Chez BaDoinkVR, on travaille sur la possibilité pour les spectateurs de ressentir ce que font les acteurs et les actrices. Une étape en passe d’être franchie après leur partenariat avec Kiroo.

La startup PrimaVR a montré comment la réalité augmentée pouvait être utilisée dans des vidéos pour adultes, permettant d’interagir avec une personne qui utiliserait des commandes de réalité virtuelle. Quand la personne est « touchée » son corps se déplace, réagit et les commandes vibrent donnant une sensation tactile en retour. Et d’autres sociétés pour adultes travaillent au développement de ces nouvelles réalités.

On le voit les utilisations de la réalité virtuelle semblent être infinies. Imaginez vous dans la rue, dans un bar ou un club, vous avez vos lunettes, vous croisez le regarde d’une jeune femme. Aussitôt la reconnaissance biométrique permet d’afficher son profil Facebook, ces différents centre d’intérêts. Quand elle vous parle, sa voix est aussitôt analysée pour vous donner son état d’esprit. Elle est intéressée ? Vous pouvez faire le premier pas. Indifférente, regardez ailleurs.

C’est toute la manière de faire des rencontres qui pourrait être ainsi bouleversée. Avec peut-être ce petit manque de charme, des premiers mots échangés, de la timidité, de la retenue, de tout ce qui fait au final qu’on reste des humains. Dans l’avenir, tout pourra être affiché directement sur vos lunettes ou autre support.

Comme le disait Michal Rosinski, avec les big data, nous pourrions ne plus avoir de vie privée dans les années à venir.

Commentez et faites nous part de votre expérience

Create Account



Log In Your Account



%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer