On le dit souvent, mais l’industrie adulte influence souvent notre société en s’emparant des nouvelles technologies et en favorisant leurs développement. Les sites de rencontre, les applications de dating font elle aussi, d’une certaine manière, partie intégrante de l’industrie adulte et là encore, ils ont inspiré le monde du travail permettant à des enseignants et des établissement scolaires américains de se matcher pour un emploi.

Selected est le nom d’une application de rencontre pour les enseignants. Il ne s’agit pas de permettre à des profs de trouver l’amour entre eux mais plutôt un travail. L’application a levé 1,2 millions de dollars pour lancer sa plate-forme, preuve s’il en est besoin de la nécessité d’un tel service.

Petit retour en arrière pour mieux comprendre. Au départ, la société à l’organe de Selected veut créer un site pour permettre à de jeunes enseignants new-yorkais de trouver des heures de cours particuliers en attendant de trouver un véritable emploi. Les enseignants inscrits créent un profil avec leurs diplômes et leur champ d’expertise. Mais rapidement, les responsables du site constatent que ce sont surtout les écoles qui consultent les offres et non les parents. Les écoles demandant même si elles pouvaient offrir des contrats aux tuteurs.

Sans hésiter, la société change son fusil d’épaule et se met travailler sur un site permettant la mise en relation d’enseignants et d’établissements scolaires. Un des premiers employés de la société s’appelle Eric Kim, il était chef de projet chez OKCupid une des 10 meilleures applications de rencontre au monde.

Une source d'inspiration pour nos entrepreneurs

Les rubriques des profils changent quelque peu pour répondre aux questions que pourraient se poser les écoles, comme les goûts en matière de méthode d’enseignement afin de trouver des candidats ayant la même vision.

Après son lancement en 2016 à New York où une centaine d’enseignants ont ainsi trouvé un emploi, il y aurai aujourd’hui un peu plus de 10 000 enseignants inscrits et plus de 500 écoles publiques et privées, allant de la maternelle à la fin du secondaire. Pour le moment, cela touche essentiellement les grandes villes du nord-est des Etats-Unis.

Vous l’aurez compris avec cette histoire que nous sommes loin d’une application de rencontre pour batifoler joyeusement mais, il nous semblait important de bien comprendre comme le monde évolue, comme la sextech influence la société et comment de initiatives à l’étranger pourraient devenir des modèles, des sources d’inspirations pour que la sextech française se développe elle aussi en proposant des concepts originaux répondant aux besoins de chacun d’entre nous..

Partagez sexhightech.com sur les réseaux sociaux
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.