Poupées de sexe à louer avant achat en Grande-Bretagne

4 semaines ago Sex High Tech 4

Les poupées de sexe sont encore chères et font un peu peur. Pour motiver ses futurs acheteurs, un homme d’affaires de Grande-Bretagne propose de louer les poupées pendant 30 minutes pour se faire un idée.

Pour 50 £, soit un peu moins de 60 euros, de potentiels acheteurs de poupées de sexe peuvent passer 30 minutes et avoir une relation sexuelle. Les clients ont ensuite la possibilité d’acheter la poupée de leur choix. L’homme d’affaires affirme qu’il propose un test avant achat, comme on pourrait le faire par exemple pour une voiture, mais en aucun cas, il ne s’agit d’un bordel déguisé. Pour ce businessman, il ne s’agit pas de simplement de laisser des personnes tester les poupées de sexe mais bien d’en vendre.

L’entreprise, lovedoll.co.uk, qui revend également des «poupées de sex usagées», est basée à Gateshead et dispose d’un espace privé où ses clients peuvent avoir des relations sexuelles avec les poupées de silicone.

Poupées de sexe à louer Grande Bretagne
Le show room de lovedoll.co.uk

Le modèle mis à la disposition des «testeurs» se vend 1 800 £ (2000 €). Il est de taille adulte, pèse environ 30 kilos, avec une peau très réaliste sur un squelette métallique et des organes sexuels eux aussi réalistes.

saint valentin

Poupées de sexe à louer Grande Bretagne
Le calendrier des réservations

Le client souhaitant tester l’une des poupées doit fournir ses coordonnées et payer à l’avance sur internet. Il se rend ensuite dans un espace sans fioritures situé dans une zone industrielle où un code-clé lui permet d’entrer dans une petite pièce contenant un lit et la poupée en déshabillé. Et on voit sur l’image à côté que les week end sont chargés en terme de réservation…

Le patron du site estime que c’est une expérience mais il n’a aucune idée s’il y a un vrai marché des poupées adultes pour cela, bien que ses ventes de love dolls aient augmenté d’année en année. Après avoir testé la poupée lui-même, il a déclaré à la BBC : « Ce serait fou de ne pas le faire. Une fois que vous réalisez que vous jouez une scène avec quelqu’un ou quelque chose qui n’a aucun jugement sur vous, vous avez un sentiment de liberté et c’est sans doute ce qui attire beaucoup de nos clients. »

Il n’y a pas de bordel avec poupées sexuelles reconnues au Royaume-Uni, bien qu’elles aient ouvert récemment en Irlande, en Espagne et en Allemagne. Mais si la possibilité existait, le businessman n’exclut pas de se lancer dans cette entreprise.

Concernant l’hygiène des sexdolls, il affirme qu’elles sont suffisantes pour prévenir tout risque pour la santé. « Nous vendons des poupées usagées depuis longtemps, ce qui peut surprendre mais pour chaque poupée nous passons entre une heure et cinq heures de nettoyage. Il n’y a donc aucun risque » affirmait il également.

Le service des poupées de sexe à louer Grande-Bretagne a été lancé en décembre 2017, et il dit que «quelques» clients l’ont déjà essayé.

Un dernier mot avant que vous ne partiez

Si vous avez aimé cet article, assurez-vous de nous suivre sur twitter @sexhightech1 et inscrivez-vous à notre newsletter pour rester au courant des dernières tendances et actualités de la sextech. Mais Sexhightech a encore besoin de vous. Faire un site d'information libre, indépendant, gratuit, cela demande de l'investissement personnel, du temps et de l'énergie. Et vous vous doutez que cela a aussi un coût. Alors si vous avez aimé le temps passé sur Sexhightech, si vous avez envie de le voir continuer à vivre et être accessible gratuitement, vous pouvez faire un petit geste pour nous. Offrez nous un café et nous pourrons continuer à vous apporter la meilleure information sur la sextech et le sexe du futur.
Merci et que la sextech soit avec vous !