L'industrie de la réalité virtuelle continue son expansion et ses implications sont testées dans de nombreux domaines comme l’enseignement, le tourisme vire les achats en ligne. Mais ce qui aujourd’hui semble être le plus rentable et le plus innovateur n’a rien à voir avec les loisirs grand public. Le porno VR fait actuellement les beaux jours de l'industrie de la réalité virtuelle.

Les responsables d’Erolens, le casque de réalité virtuelle dédié au porno, le déclaraient récemment, la majorité des grandes marques proposant des casques Vr ne veulent pas voir leur nom associé à l’industrie du porno. Ces acteurs pourtant majeurs de l'industrie de la réalité virtuelle devraient même à terme proposer des offres fermées, c'est à dire n'autorisant que les produits de leurs stores et bloquant l’accès aux contenus adultes. Et pourtant les statistiques leur donnent tort puisque les films adultes en réalité virtuelle attirent le plus grand nombre de visiteurs. Il suffit de regarder les statistiques de la plate-forme Pornhub pour s’en persuadé avec plus de 500 000 vidéos VR vues chaque jour.

l'industrie de la réalité virtuelle

Les recherches Google sur Porn VR (rouge), VR Games (orange) Porno VR (bleu) et jeux VR (vert). Les pics de recherches correspondent aux fêtes de fin d'année. La période comparée va de fin avril 2013 au 28 avril 2018.

On le voit, le porno est de fait le secteur dominant de l'industrie de la réalité virtuelle bien devant les jeux quand les autres secteurs n’en sont qu’aux balbutiements. La pornographie a déjà conquis une grande partie de l’audience.

Et ce n’est qu’un début dans cette évolution. Après la réalité virtuelle liées aux camgirls, pour des live encore plus immersifs, nous vous présenterons prochainement une nouvelle manière de consommer du porno en pouvant interagir directement avec l’avatar d’une star du X.

Porno VR et expériences immersives toujours plus intenses

Mais la forme la plus immersive de réalité virtuelle pourrait être la rencontre des robots sexuels et de la VR.

Le principe est relativement simple, vous achetez une poupée RealDoll à l’apparence physique proche des modèles présentés sur les webcams de CamSoda, vous branchez votre casque de réalité virtuelle et vous aurez devant vos yeux une jeune femme bien réelle et sur vos genoux sa réplique en poupée sexuelle. Si ce n’était le prix, autour de 7 000 $, tous les plaisirs adultes connus aujourd’hui auraient du souci à se faire.

l'industrie de la réalité virtuelle

Demain, une cam girl en direct, une poupée sexuelle sur les genoux pour une expérience sexuelle VR complète

Le plus étonnant dans cette aventure est que ce n’est pas tant le sexe que les gens attendent, mais plus l’immersion sensorielle, bien au delà de la vue et de l’ouïe. Prenez le tourisme par exemple, avec un casque de réalité virtuelle, vous pouvez voir la plage, entendre les vagues. Mais vous n’aurez probablement jamais la sensation du sable sous vos pieds. Avec le sexe virtuel, la technologie vous permet de sentir le sable.

Le porno est vraiment le moteur de l'industrie de la réalité virtuelle sans doute parce qu’il comble le fossé entre la réalité virtuelle et la réalité "réelle" comme aucun autre.

L'industrie de la réalité virtuelle fermée aux demandes des pro du porno

Mais voilà, au delà des avancées, il y a toujours les tabous liés à la pornographie. D’abord, comme nous vous le disions, il y a les préjugés des fabricants que casques de réalité virtuelle qui sont prêt à brider leurs appareils pour ne pas être associés à l’industrie adulte. N’hésitant pas à bloquer les applications porno de leurs boutiques en ligne. Un peu à la manière d’Apple pour les iPhones.

Toute la communication des grandes marques de l'industrie de la réalité virtuelle est d’expliquer comment leur casque pourra être utilisé dans des salles de classes, des entreprises ou du tourisme mais jamais d’avoir des relations sexuelles avec des pornstars. Même si c’est ce qui génère la majorité des profits de l’industrie de la VR. Doit on encore dire que la majorité des personnes qui achètent un casque de réalité virtuelle commencent par regarder des films porno, quand ils ne les achètent pas uniquement dans cette optique.

Evidemment, toutes les demandes venant des professionnels du porno à ces mêmes fabricants pour améliorer les offres des casques de réalité virtuelle sont restées lettres mortes.

Les plus anciens se souviendront de l’arrivée de la VHS et des magnétoscopes, combien de films porno ont été à l’origine de l’achat de ces appareils. Plus besoin d’aller dans des salles de cinéma spécialisées en plein jour, ni dans des sex-shops miteux avec toujours la crainte d’être vu, reconnu. La VHS c’était l’anonymat garanti. Les casques de VR vont avoir le même effet sur les personnes. Les sensations d’avoir des relations sexuelles vont être décuplées permettant à des personnes d’avoir enfin une forme de sexualité autre que la masturbation.

Comme l’expliquait le Dr. Lanae St. John, du site TheMamaSutra au site ForbesJe pense que le porno VR pourrait apporter des qualités à différents types de relations – les relations à distance, les personnes handicapées et celles qui n’ont pas de partenaire sexuel,” poursuit-elle. “Le porno VR pourrait constituer un outil sans danger pour l’expression des désirs sexuels d’une personne quand un partenaire consentant n’est pas physiquement disponible. Au fond certaines personnes pensent que la masturbation n’est pas suffisante. Leur propre réserve à fantasmes est inefficace. Le porno VR pourrait remédier à cela.

Le temps du porno, permettant aux consommateurs de visionner leurs fantasmes sur des écrans plus ou moins plats est définitivement révolu. On est l’acteur de ses fantasmes en passant de l’autre côté de la vitre.

Conclusion

Comme nous l'avons vu à plusieurs reprises, les liens entre porno VR et l'industrie de la réalité virtuelle sont très ténus, un peu comme si les deux se développaient en parallèle, chacun apportant à l'autre son imaginations. Pourtant l'industrie de la réalité virtuelle par l’intermédiaire de ses représentants se refuse de se voir associé au monde adulte, préférant finalement prendre du retard sur son développement et sur les différentes expérience possibles. Des experts de l’Université de Newcastle en grande Bretagne ont été l’influence de l'industrie de la réalité virtuelle sur la consommation de pornographie. Ils théorisaient pour la première fois ce passage du stade de spectateur à celui d'acteur de nouvelles expériences sexuelles. Comme l'expliquait une chercheuse, nous sommes toujours à la recherche de nouvelles expériences et de nouvelles sensations. C'est sans doute cette mauvaise image de sexisme et de mépris des femmes que trainent derrière lui le porno comme un boulet qui freine l'industrie de la réalité virtuelle à s'associer au monde adulte. et pourtant, le porno est bien l'avenir de l'industrie de la réalité virtuelle. Comme il a été dans le passé, l'avenir de  nombreuses technologies que nous utilisons quotidiennement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.