Passion Dolly, la love doll d’un bordel de Dublin

3 mois ago David Kolding 0

Alors que le débat sur le futur du sexe avec des robots sexuels, les premiers bordels européens commencent à proposer des poupées sexuelles à leurs clients.  Cette fois c’est à Dublin que les clients peuvent passer une heure avec « Passion Dolly » une love doll blonde avec un 85 F qui fait la joie de ses « partenaires ».

Deux prostituées installées à Dublin ont accueilli une nouvelle pensionnaire il y a un peu plus d’un mois maintenant. La nouvelle résidente s’appelle Passion Dolly, mesure environ 1 m 70, pèse 45 kilos et affiche un 85 F qui ne laisse pas les clients indifférents. Mais surtout Passion Dolly est une love doll, la première à faire son apparition en Irlande.

Depuis son arrivée, elle a déjà eu une douzaine de clients ravis de voir que son squelette métallique lui permet de prendre toutes les positions qu’ils désiraient. Et apparement, ils n’ont pas regretté les quelques 100 euros qu’ils ont dépensés pour passer une heure avec elle.

Quand il arrivent dans la chambre, Passion Dolly les attend, allongée dans une position langoureuse sur le lit, des préservatifs et des mouchoirs en papiers sont fournis par la direction.

Seule contrainte, on ne peut pas partir avec la belle !

Selon les deux propriétaires de Passion Dolly, les clients sont avant tout des irlandais de tous âges.

certains d’entre eux se sentent seuls, d’autres ont des difficultés à avoir des relations avec des femmes alors que d’autre sont tout simplement fascinés par les poupées.

Pour ceux qui ne pourraient se rendre en Irlande, Passion Dolly se retrouve sur internet avec différents noms, Hilary ou Clara et peut être « adoptée de manière définitive pour une somme tournant autour de 2000 euros dans sa version de base.

Au Japon, en Corée, il existe déjà plusieurs maisons avec des Love Dolls, une tentative a vu le jour en Espagne au début de l’année mais a du s’arrêter rapidement après les pressions des prostituées locales qui craignaient de perdre leur clients.