Dans l'univers de la sextech, il y a deux manières de communiquer. Soit on essaie la publicité classique et les réseaux sociaux mais souvent, le tabou autour de la sexualité crée des difficultés et des freins dans la communication. L'autre solution est de motiver les journaux, les blogs à parler de vous, sans avoir même besoin de les contacter. C'est cette stratégie que choisissent les plus gros acteurs de l'industrie adulte. Le buzz ! Et pour cela ils font preuve à la fois d'humour et d'imagination. Comme CamSoda, une plateforme de camgirls qui annonce la sortie prochaine d'un casque de réalité virtuelle olfactif. Etonnant non ?

« La réalité virtuelle est une technologie informatique qui permet à l’utilisateur de se plonger dans un environnement créé de manière artificielle et d’interagir avec cet environnement. L’utilisateur peut donc vivre une expérience sensorielle qui peut inclure la vue, le toucher, l’ouïe et l’odorat. »  Voilà la définition de la réalité virtuelle que l’on peut lire sur Wikipédia.

La vue est naturellement le premier sens qui a été exploré par les nouvelles technologies. Les sites pour adultes proposant de la réalité virtuelle sont de plus en plus nombreux et cette technologie devrait en 2017 être prépondérante dans notre consommation de vidéos, qu’elles soient adultes ou pas. Mais les professionnels de ce secteur, toujours désireux de se démarquer travaillent en permanence à trouver de nouveaux moyens de satisfaire tous les sens des consommateurs.

C’est dans cette optique que la société CamSoda a annoncé le 18 janvier dernier sa dernière innovation : OhRoma ou la possibilité de sentir tout ce que l’on voit et entend.

ohroma camsoda

En plus du casque VR, l’utilisateur devra porter un masque sensoriel. Ce masque est composé de deux espaces qui accueillent  trois recharges de parfum. En les chauffant, les arômes apportent une expérience immersion unique, rapprochant l’utilisateur de l’action. Pour Daron Lundeen, le président de CamSoda, « Tout simplement, OhRoma transforme l’expérience de la réalité virtuelle au niveau sensoriel. Il offre une sensation accrue d’extase pure non altérée, ce qui leur permet de se plonger complètement dans l’expérience. »Normal qu’il croit dans son projet qui permet de sentir ce que l’on voit et entend.

Retardez votre éjaculation

les bons conseils d'un hardeur

Le fonctionnement est assez simple. Il faut ouvrir le casque, mettre les cartouches dans les trois espaces réservés, refermer et allumer le masque. Grâce à l’application dédiée, le masque se connecte en bluetooth au smartphone. Le masque chauffe les capsules qui diffusent les arômes sélectionnées par le modèle que l’on voit dans la vidéo. Il existe pour l’instant un trentaine de parfums différents allant de odeurs corporelles à  aphrodisiaques en passant par parties intimes, fragrances ou petite culotte.

Ohroma Camsoda

Espérons quand même que rapidement, ils trouveront une solution pour simplifier les appareils. Casque, masque (avec un coté guerre de 14 peu sexy) tout cela n’est pas très engageant si on a envie de se faire une expérience en couple.

Pour vivre cette expérience, il faudra payer 99$ pour le masque et entre 5,99$ et 9,99$ pour les parfums.

Après avoir été un des pionniers dans la réalité virtuelle, avec notamment « holo-cam » qui permet à l’utilisateur de se prendre pour un acteur porno virtuel grâce à des hologrammes qu’il peut contrôler et maintenant la technologie OhRoma, la société CamSoda travaille actuellement à l’intégration du toucher dans l’expérience de la réalité virtuelle.

Tout cela reste avant tout de la communication et près d'un an après l'annonce de ce masque olfactif révolutionnaire, on attend toujours sa sortie. CamSoda est habitué de ces communications buzz. Il a depuis annoncé des cours de langue avec des cam girls et même un sextoy connecter qui permet de commander une pizza directement depuis l'objet grâce à un bouton spécial ajouté au sextoy.

 

Pour aller plus loin avec les amatrices de camsoda

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.