Mira Fertility est une appli intelligente pour la surveillance d’ovulation personnalisé connecté à un téléphone mobile qui aide à tomber enceinte en fournissant une prédiction d’ovulation optimisée.

Sa précision est annoncée à 99% et permet également d’obtenir des informations de santé personnalisées et un suivi automatique du cycle à long terme. Quand la sextech s'empare de la santé sexuelle !

Avoir des enfants est un désir de nombreux couples et de nombreuses femmes confrontés à la question de comment tomber enceinte rapidement et naturellement. La société Mira à San Francisco à développé Mira Fertility qui est peut être la recette pour tomber enceinte rapidement.

Mira Fertility est une appli intelligente pour la surveillance qui utilise l’apprentissage automatique pour suivre les niveaux d’ovulation et d’hormones et suggérer la probabilité de tomber enceinte à un moment donné. Tout ce que l’utilisatrice a à faire est d’uriner sur des tampons de test jetables et les insérer dans un appareil connecté, de la taille de la paume de la main, à un smartphone. Mira va ensuite combiner les données de l’échantillon avec des informations personnalisées sur le mode de vie, l’alimentation et la forme physique de la personne et fournir un pourcentage de probabilité de fertilité.

mira fertility

Mira Fertility, est elle la recette pour tomber enceinte ?

« La différence avec tout autre système de suivi du cycle menstruel est la personnalisation« , explique Zheng Yang, PDG de Mira, « l’appareil fournit aux utilisateurs des informations très précises et personnalisées sur la fécondité, ainsi que des informations sur leurs hormones et leur cycle menstruel. »

Mira Fertility une appli intelligente

Zheng Yang, qui a un doctorat en physique et a travaillé pendant 10 ans sur l’application de modèles mathématiques aux problèmes médicaux, souligne que Mira Fertility a été testé dans des essais cliniques officiels couvrant plus de 200 cas, qui ont établi l’exactitude du dispositif à près de 99% .

Il explique également que les données de l’application peuvent être stockées dans le nuage, dans un format qui est facile à partager avec un médecin si nécessaire. Mira Fertility, qui est enregistrée auprès de la FDA et de la CE, devrait débuter au deuxième trimestre de 2018 aux États-Unis et peu après en Europe.

Il y a beaucoup d’autres trackers de fertilité numérique sur le marché, comme le bracelet Ava ou des applications comme Glow ou Natural Cycles. Mais il semble que la plupart d’entre eux ne fournissent pas exactement la même précision de surveillance pour tomber enceinte. Mira a fait un effort pour combiner la précision d’un moniteur de fertilité de pharmacie avec l’apprentissage automatique et le suivi. Mais si cette appli intelligente vous dit quand, en revanche, elle ne dit pas encore comment il faut faire pour tomber enceinte. Mais est-ce bien nécessaire ?

Yang dit que cela pourrait être le premier d’une nouvelle classe d’électronique grand public alimentée par AI. « Actuellement, nous travaillons sur une gamme de produits qui se concentre non seulement sur la fertilité, mais aussi sur la grossesse et les maladies, comme les maladies infectieuses, les maladies chroniques, la fonction rénale« , explique-t-il. « Nous allons concevoir une série de produits utilisant cette technologie. »

Comme souvent avec toutes ces nouvelles technologies connectées, la protection des données personnelles sera des plus importantes pour éviter comme on l’a vu par le passé, des informations personnelles êtres stockées sans avertissement voire facilement divulguées sur le net.

Le seul frein au développement de cette nouvelle technologie est peut-être son prix, autour de 100 $. Me développement futur des baguettes pour dépister certaines maladies, pourrait, à terme, justifier le prix.

Le site de Natural Cycles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.