Vous aimez la littérature érotique, vous écrivez des textes ou simplement vous prenez du plaisir à en lire, le 2e salon de la littérature érotique organisé par le site Polissonneries est l’événement à ne pas manquer en ce mois de novembre.

Comme nous vous l’expliquions dans notre dossier consacré à B.Sensory, l’avènement de l’internet 2.0 a permis à la littérature érotique de s’imposer comme un genre à part entière. Tous ceux et celles qui aiment raconter des histoires coquines, allant de la simple romance à l’expression de situations plus crues ont pu s’exprimer loin des circuits traditionnels de l’éditions. Les sites de partage de textes érotiques, les blogs personnels ont fleuri depuis quelques années et la littérature érotique est même devenue connectée grâce au Little Bird.

Il était donc naturel que la littérature érotique possède son propre salon.

Le 26 novembre 2017 de 15 h à 21 h tous les amateurs du genre ont rendez-vous au bar Le 153 pour rencontrer des auteurs, échanger avec eux sans oublier de se faire dédicacer son œuvre préférée.

Des défis d’écriture seront organisés tout au long de cette journée avec de nombreux cadeaux à gagner.

littérature érotique

Vous pourrez également suivre des conférences sur la littérature érotique parmi lesquelles « Le retour de la morale dans la littérature érotique » par Franck Spengler ou encore « Le sexe sans enjeux est un jeu délicieux. » par Françoise Simpère.

Sans oublier pour toutes les lectrices connectées, la conférence proposée par B.Sensory sous l’intitulé « Quand l’écriture érotique se transforme en vibrations, qu’est ce que cela change pour l’auteur et les lecteurs ?«

Tout au long de la journée, le public pourra aussi participer à un cadavre exquis de la littérature érotique animé par AristoChatte, blogueuse sexo et Nathalie Giraud Desforges, sexothérapeute et fondatrice du site Pimentrose.

« Nous irons voir les visiteurs du salon pour leur demander d’écrire leurs fantasmes sur des papiers de couleurs. Nous accrochons le tout sur un mur, au fur et à mesure des réponses. À la fin de la soirée, une fois le mur plein de couleurs et de fantasmes, nous en lirons certains à haute voix, comme une poésie, chacune notre tour. » explique AristoChatte à Sexhightech.

Salon de la littérature érotique
Bar Le 153
153 rue Saint-Martin
75003 Paris
De 15h à 21 h
Tickets en prévente
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.