La DGT commence à infliger une amende de près de 500 euros pour avoir ajouté une remorque à la voiture

Avoir à voiture être à jour est quelque chose d’aussi fondamental qu’important. Et pas seulement pour nous, mais aussi pour tous ceux qui nous entourent, qu'il s'agisse de la famille ou des amis que nous amenons quelque part ou chez d'autres. Conducteurs anonyme.

De plus, ne pas avoir aucun aspect de notre véhicule en règle ou selon les règles établies par le Sens général de circulation (DGT) peut nous emmener de les sanctions des problèmes économiques à d'autres problèmes plus graves comme le retrait du permis, du véhicule ou même la prison.

Pour tout cela, il est essentiel de faire surveiller notre véhicule et avec tous les Commentairesdes inspections quotidiennes, ainsi que de ne pas en ajouter ou en modifier des parties par d'autres qui ne sont pas réglementaires.

boule de remorque

De nombreux conducteurs possèdent un ballon dans leur véhicule pour atteler une remorque ou une caravane. Il est très courant que la DGT autorise l'installation dans les voitures. Bien sûr, à condition de respecter la manière de le faire, étant donné que vous pouvez être sanctionné si le la balle n’est pas approuvée correctement. Bien entendu, une installation spécifique de cette boule est nécessaire (En atelier) et n'importe quelle modification n'en vaut pas la peine. Dans la ITV Ils vérifieront que l'installation a été effectuée dans un atelier agréé et que le ballon est homologué. Sinon, le bien, ton visage dépend de 400 euros. Les documents que vous devez avoir dans votre voiture pour éviter cette amende sont les rapport de conformité et le certificat d'installation en atelier.

De plus, vous devez faire très attention à ne pas masquer la plaque d’immatriculation de votre voiture. Cet indicatif ça devrait avoir l'air correct, afin que votre véhicule puisse être identifié sans problème si nécessaire. Pour lui, tu ne peux pas le couvrir avec n’importe quel élément, et encore moins le cacher intentionnellement.

Si vous tractez une remorque ou simplement la boule qui la retient, vous devez vous assurer que le la plaque d'immatriculation peut être parfaitement lue, parce que sinon, le frais de pénalité ce à quoi vous êtes confronté est 200 euros car cet accessoire constitue « un obstacle à la visualisation de la plaque d’immatriculation ».

La controverse

Après l'entrée en vigueur de la nouvelle loi connu sous le nom d'anti-réglage dont on a tant parlé, l'installation de la boule de remorque dans le véhicule est considérée comme une réforme importante et à ce titre elle doit suivre les procédures établies pour être légalisée : certificat de l'atelier d'installation, l'approbation de l'attelage et un rapport de conformité qui est normalement obtenu auprès du concessionnaire automobile.

Parce que le rapport de conformité de la maison est enfin nécessaire, de nombreuses personnes choisissent de réaliser l'installation chez le concessionnaire lui-même et d'économiser ainsi sur les démarches et la paperasse, puisque tout leur sera remis là-bas ensemble. Cependant, cela peut parfois être un peu plus cher que de le faire dans un atelier habituel. Une fois cela fait, l'ITV et la réforme sont adoptées. Ils sont inclus dans la fiche technique, expliquée sur itv.com

« Il existe deux types fondamentaux d'attelage de remorque : celui qui a une structure fixe qui ne peut pas être démontée, et celui qui a une partie fixe et une partie mobile. Ce fait a suscité plusieurs controverses, car il semble que de nombreux utilisateurs et même certains Les agents ne sont pas très clairs sur l'impact de la réglementation sur ces derniers. Ils ont même arrêté les utilisateurs et leur ont infligé une amende pour avoir conduit leur véhicule avec l'attelage alors qu'ils ne disposaient pas d'une remorque, qui est amovible, la raison invoquée est que l'attelage est attaché. . gêne partiellement la vue de la plaque d'immatriculation de la voiture. Cependant, aucune de ces plaintes n’a abouti une fois déposée, car elles manquent de base légale », affirment-ils.

« Qu'il s'agisse d'une boule d'attelage fixe ou amovible, si elle est incluse dans la fiche technique est tout à fait en règle et il est légal de conduire avec, que la remorque soit remorquée ou non. Lorsqu'il s'agit de la légaliser, on suppose qu'il a déjà été pris en compte qu'un accessoire qui recouvre totalement ou partiellement la plaque d'immatriculation ne peut pas être homologué. »