Une petite dizaine de startups de la région de Tel Aviv se lanceraient dans la mise au point de lunettes de réalité virtuelle adaptée à la sextech. C’est ce qu’affirme le site Israelvalley qui ajoute « C’est un moyen pour ces startups d’utiliser leur savoir faire et de gagner de l’argent très rapidement dans un secteur qui n’est pas encore concurrentiel. »

Si le nombre de jeux érotiques disponibles pour les lunettes de réalité virtuelle est encore assez faible, le développement des Oculus Rift devraient permettre un large développement du secteur. Il viendra en confrontation directe avec le secteur de la pornographie qui connait une chute importante depuis l’apparition des sites gratuits. Moins de 0,5% par an depuis 2010 selon Ibis World.

Le site pose également la question de l’éthique, comme c’est le cas dans les séries télés, Humans ou Her qui montrent des personnes réelles tomber amoureuses de robots. Une vraie question quand on sait que certains futurologues prévoient qu’en 2050 on aura des rapports sexuels avec les sexbots, et que d’autres affirment qu’on pourra même se marier avec eux.  L’univers du plaisir est en pleine mutation avec sans doute des répercutions sur toutes les relations sociales.

lunettes réalité virtuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.