Manisha Mohan, une étudiante américaine originaire d’Inde a mis au point deux technologies innovantes pour lutter contre les agressions sexuelles en temps réel. La version active présente un sticker qui se place sur n’importe quel vêtement et connecté à votre smartphone via Bluetooth. Le produit s’appelle Intrepid et son inventrice espère trouver rapidement une entreprise du textile pour le commercialiser.

Le principe d’Intrepid est donc de placer un sticker sur un vêtement et de le relier à votre smartphone via Bluetooth. En cas d’agression sexuelle, si le sticker n’est plus en contact, il envoie un message sur votre téléphone vous laissant 30 seconde pour repondre à la question « Etes vous consentante« . Au delà de 30 seconde, une sonnerie d’alarme retentit de votre téléphone et si dans les 20 secondes qui suivent rien ne se passe, le programme envoie un message à 5 de vos proches en envoyant vos coordonnées GPS.

L’un de vos contact reçoit également l’enregistrement sonore de l’agression, ce qui peut être utile en cas procès.

vêtement connecté

L’autre technologie que propose Manisha Mohan est une technologie passive, il s’agit d’un petit bouton placé lui aussi sur le vêtement et que, en cas d’agression, la personne presse pour déclencher l’alerte.

Pour mettre au point cette technique l’étudiante du MIT a fait appel à des volontaires, anciennes victimes d’agressions sexuelles qui l’ont aidée à comprendre la faisabilité de son système. Elles ont évalué l’attrait du vêtement, sa fonctionnalité, sa sensibilité culturelle et fourni des commentaires sur leur approche de la sécurité avec des vêtements intelligents.

« Nous croyons que notre approche technique peut aider à améliorer la sécurité des utilisateurs et à prévenir les agressions sexuelles. » déclare Manisha Mohan sur son site

Aux Etats Unis, toutes les 98 secondes, une femme est abusée sexuellement aux Etats Unis. Un rapport l’INED montre qu’une femme sur sept a été victime d’une ou plusieurs agressions sexuelles au cours de sa vie.

vêtement connecté

Manisha Mohan chercheuse au MIT

Espérons que Intrepid trouve rapidement des partenaires pour être commercialisé.

Offrez vous le sextoy de vos rêves

visitez le Lovestore de sexhightech
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.