Facebook va offrir un service de dating pour connecter les personnes qui ne sont pas amies sur son réseau social. Une véritable déclaration de guerre aux gros sites de dating comme Tinder, Badoo ou Meetic. Qui l’ont peut-être un peu cherché. Le marché de la rencontre pourrait connaître une nouvelle révolution.

C'est une entrée en force dans le marché de la rencontre que personne ne semble avoir vu venir. Comme l’indique le site d’information, “Facebook veut envahir l’espace occupé par Tinder avec un nouvel ensemble de fonctionnalités de rencontres. Ceux qui veulent faire des rencontres pourront créer un profil qui ne sera visible que par les non-amis ensuite des algorithmes proposeront une liste de partenaires potentiels.” En fait il suffira simplement de cocher une case qui débloquera tous les profils qui ont fait de même.

Facebook explique qu’il possède beaucoup plus d’informations sur les personnes que n’importe quel autre site et permettra ainsi des “match” plus pertinents. En cumulant, les likes, les pages, les news et les groupes auxquels chacun est inscrit, Facebook dating pourra mieux créer des relations.

Les dialogues entre membres se feront via une boite de dialogue différente de Messenger ou de whatsapp et dans un premier temps, on ne pourra envoyer que du texte. Cela évitera les dickpics et autres photos trop suggestives qui ne sont pas la tasse de thé de la société de Palo Alto.

marché de la rencontre

Bientôt Facebook leader du marché de la rencontre ?

Les conséquences de cette annonce ne se sont pas fait attendre. Les actions de la société mère de Match Group qui détient Tinder, leader sur le marché de la rencontre, ont aussitôt chuté de 17 %.

Mais ne peut-on imputer le lancement de son service de rencontres à quelques facteurs un peu évidents ? D’une part, à l'image de Google, il y a une volonté de dominer le marché de la rencontre de la part de la société de Mark Zuckerberg. Il y a un an, profitant de son potentiel d’utilisateurs, FaceBook lançait le “Market” en concurrence directe à tous les sites du genre BonCoin, Craiglist, Ebay et autres sites de petites annonces. Et ce n’est qu’un exemple parmi d'autres.

Quand on connait le potentiel du marché de la rencontre, on se demande même pourquoi ils n’ont pas eu l’idée plus tôt. D’autant qu’ils sont depuis longtemps aux avants postes, bien malgré eux.

Toutes les appli de dating existantes ou qui démarrent proposent de s’inscrire avec son profil Facebook. Comme garantie que ce profil est vrai. Plutôt que de développer des outils pour contrôler la réalité des profils, les sites de dating ont ainsi joué la facilité. Et puis surtout, nombre de ces sites ont évolués pour devenir eux aussi des nouveaux réseaux sociaux, concurrençant ainsi le numéro 1. Bumble par exemple était une appli de dating permettant aux femmes d'être à l'initiative des dialogues, puis s'est développée pour devenir une sorte de linkedin pour favoriser l'emploi.

Mais dans l’esprit des personnes, même en 2018, il est moins choquant d’aller sur un réseau social que sur un site de rencontre.

Cette annonce risque de porter un véritable coup à tout le marché de la rencontre. Sexhightech vous en présente régulièrement, de plus en plus d’applications se lancent sur des marchés nichés, ethniques, rencontre transgenre, centre d’intérêt. Ce sont peut-être tous ces sites spécialisés qui se trouveront en premier impactés par cette annonce. A moins qu'ils ne se réveillent pour proposer des formules innovantes.

Et surtout se posera une question : celle du prix de ce nouveau service. Payant comme la plupart des sites de dating pour accéder à des fonctionnalités spéciales ou entièrement gratuit comme l’est Facebook depuis son lancement ?

Enfin et ce n’est pas la moindre des questions, la protection des données des membres sera-t-elle garantie. Quand on voit le récent scandale Cambridge Analytica, on est en droit de s'interroger.

Dès que le service sera en ligne, sexhightech ne manquera pas de le tester pour vous. Stay tune !

Le marché de la rencontre français est dominé essentiellement par des sites d’annonces souvent privilégiant avant tout le fantasme d’une éventuelle rencontre avec une inconnue près de chez soit et des sites plus proches des sites de rencontres matrimoniales qui ne privilégient pas les véritables points communs entre les personnes. Mais une chose est certaine le marché des célibataires est une secteur qui marche et pas besoin de faire une étude approfondie pour s’en persuader.

Que ce soit pour un marché de rencontre amoureuses ou des rencontres diverses, les sites rencontre représentent un chiffre d’affaires considérable qui a sans doute motivé Facebook à proposer ce nouveau service de rencontre en ligne dans une version gratuite à moins qu’à terme, il se tourne vers un mode freemium comme de plus en plus de sites de rencontre actuellement disponibles sur le marché. Avec ce nouvel acteur sur le marché de la rencontre en ligne, ce sera la garantie que l’annonce certifiée sera bien réelle avec tous les détails qui favoriseront la recherche d’autres célibataires inscrits sur ce nouveau site de rencontres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.