La conception des sextoys est en pleine mutation et le design inclusif permet de répondre aux aspirations et aux besoins de toutes et tous. Dame Products a lancé le Dame Labs pour faire appel à une large communauté d’utilisatrices pour tester, commenter et participer à l’élaboration des sextoys du futur. La sextech accroît son influence sur la sexualité de tous.

Depuis quelques années, les sextoys sont entrés dans une nouvelle ère, les godes realistics qui se voulaient être une fidèle représentation du sexe masculin ont cédé la place à des tubes ronds, souvent présentés comme des objets de massages. Et le temps passant, ils sont devenus de plus en plus design, prenant des formes parfois surprenantes. Mais surtout, ils sont devenus plus efficaces et répondant mieux aux désirs des utilisatrices.

Mais qui a conçu vos jouets sexuels ? Comment ont-ils été pensés ? Probablement par des hommes. Ils ont longtemps été les concepteurs, fabricants, distributeurs des jouets sexuels.

dame products
Alex et Janet les fondatrices de Dame Products

Dame Labs pour la promotion du design inclusif

Une communauté de testeuses pour de meilleurs sextoys

La sextech a marqué un tournant dans l’évolution des sextoys. L’implication des femmes dans la création d’objets sexuels n'a jamais été aussi importante. Et cela se ressent désormais quand on regarde les nouvelles offres de jouets sexuels.

Aux Etats-Unis, la société Dame Products veut aller encore plus loin dans cette transformation des (mauvaises ?) habitudes. Dame Products a lancé le Dame Labs pour rendre le processus de conception des jouets sexuels plus inclusif en obtenant des commentaires, des réactions de plus en plus de femmes. Pour cela, il leur suffit de s’inscrire en ligne pour devenir des testeurs en ligne, même si les hommes et autres type de sexualité sont aussi bienvenus.

dame products
Eva le premier sextoy au design inclusif
dame products
Ailette sextoy au design inclusif

Pour cela, Dame Products propose de rejoindre la communauté Dame Labs après avoir rempli un questionnaire personnel. Ensuite, Dame Products choisira des testeurs en fonction des données démographiques pour s’assurer d’avoir un groupe de personnes représentatif. Ainsi à chaque nouveau produit pensé par la société, un prototype est adressé à des volontaires pour qu’ils puissent l’essayer et apporter leurs commentaires. Les avis portent sur des questions comme la couleur, la place des boutons, les vitesses de vibrations.

Dame Products peut également demander aux membres du Labs des idées pour de nouveaux sextoys

Mais ce n’est pas la seule activité de Dame Labs. La société veut également mener sa propre étude sur ce que l’on peut appeler le “creuset du plaisir”, l’écart entre la satisfaction sexuelle des hommes et des femmes. L’écart de plaisir est le moteur de l’engagement de Dame Products pour obtenir des commentaires sur les sextoys avant de les fabriquer. L’idée étant que si les sextoys sont de meilleure qualité, elles auront plus de plaisir.

Le prototype et le feedback ne sont pas des activités nouvelles pour Dame Products qui a, par la passé, inclus 6 000 personnes dans son processus de développement dont plus de 400 testeuses.

Dame Products première société financée par crowdfunding

En 2014, la société avant lancé Eva, son premier vibrateur pour couple sur Indiegogo. Deux ans plus tard elle lançait un deuxième vibreur pour doigt sur kicksater devenant ainsi la première société de sextoys à être financée sur une plateforme de crowdfunding. Les deux campagnes avaient obtenu beaucoup plus d’argent que ce qui était demandé.

Avec ce processus de développement de produits encore plus ouverts aux différentes expériences des personnes Dame Products parie que le design inclusif permettra d’obtenir des jouets sexuels répondant aux aspirations de tout le monde.

dame products
Eva le premier sextoy financé par crowdfunding

Qu’est ce que le design inclusif ?

Chaque conception de produit peut inclure ou exclure plus ou moins volontairement des personnes. La conception inclusive définie en 2000 par le gouvernement britannique souligne la contribution de la compréhension de la diversité des utilisateurs à la prise de décision et par extension à l’inclusion du plus grand nombre de personnes possible. La diversité des utilisateurs couvre les variations de capacité, de besoins et d’aspirations de personnes

Avec le design inclusif, il s’agit simplement de concevoir des objets adaptés au plus grand nombre. Le récente fin du brevet de télédildonique pourrait aussi permettre à Dame Products d'explorer de nouvelles voies si les consommatrices en faisaient la demande.

Dommage qu'en France, nous n'ayons aucun fabricant de sextoys, il y a pourtant une place importante à prendre sur ce marché en pleine expansion.

Source images : Dame Products.

Partagez sexhightech.com sur les réseaux sociaux
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.