Dernière minute de la guerre entre Israël et Gaza, en direct

L'armée israélienne a intercepté ce lundi deux « cibles aériennes suspectées » depuis le Liban sur la ville côtière de Nahariya, à environ 10 kilomètres de la frontière nord d'Israël, selon un communiqué. La milice chiite libanaise Hezbollah a confirmé que ces cibles étaient des drones dirigés contre les installations d'une caserne de cette ville israélienne, ainsi que contre les installations et la zone où logent les soldats.

A ces attaques s'ajoutent les « nombreux tirs de missiles antichar » du groupe libanais contre les régions de Manara, Yir'on, Avivim, Marlagiot et Yiftach, toutes proches de la frontière avec le Liban, qui ont causé des dégâts structurels à Manara et Yir'on et ont déclenché un incendie dans les deux zones, ainsi qu'à Yiftach. De leur côté, les forces armées israéliennes ont attaqué tôt dans la matinée les régions de Salhani, Ayta ash Shab et Hanine, au sud du Liban.