CHÈVRE DE VILANOVA | Recherche du propriétaire d'une chèvre perdue: l'appel de la police de Vilanova i la Geltrú

Il y a des gens qui perdent leurs clés ou leur portefeuille, et puis il y a qui perd une chèvre. C'est ce qui s'est passé dans Vilanova i la Geltru (Garraf). La la police locale a trouvé l'animal Mardi après-midi. Le fait est que les heures ont passé et personne ne l'a réclamée, donc mercredi la police a procédé à une Appel citoyen pour retrouver son propriétaire. Pourtant, les jours continuent de passer et personne ne réclame la chèvre perdue.

Dans un post sur X (anciennement Twitter), le Police Locale de Vilanova i la Geltrú a expliqué le cas surréaliste. Les agents ont reçu des avis indiquant qu'il y avait une chèvre en liberté dans la capitale du Garraf. Après quelques minutes, vers 18 heures mardi, ils l'ont localisée : erré le long de la Rambla Sant Jordi à son confluent avec la Ronda Ibèrica, l'une des routes semi-rapides qui entourent la ville.

Caputarada avec les instructions d'une bergère

La police a réussi à capturer l'animal en suivant le indications d'un pasteur professionnel. En ce sens, sur l'une des images postées par la police dans X, la femme est en train de calmer la chèvre, tandis que trois policiers la tiennent. Elle a ensuite été soumise à un examen vétérinaire, où l'on a observé qu'il s'agissait d'un mâle (ses cornes le trahissaient déjà) et qu'il était en bon état. Par ailleurs, le conseil municipal a précisé que n'a causé aucun dommage.

L'organisme a déployé des efforts infructueux pour localiser le propriétaire du bâtard perduil a donc été décidé de le porter au commissariats municipaux de la rue Pare Garí, où il a passé la nuit. La décision est que, puisqu'il ne s'agissait pas d'un animal de compagnie, il ne pouvait pas être transféré au Centre d'Acollida d'Animaux Domestiques de la Mancomunitat Penedès-Garraf, à Vilafranca del Penedès.

Appel infructueux

Enfin, mercredi, le faire appel via les réseaux sociaux. La publication n’est pas passée inaperçue, du moins pas auprès des médias. Cependant, il semble que le propriétaire ne les lise pas et ne dispose pas de réseaux sociaux, puisque trois jours se sont écoulés et que personne ne s'est adressé au salaud perdu. Ou abandonné ?