Bijoux sensuels pour comprendre sa sexualité

9 mois ago Sex High Tech 0

Wisp est une start-up de la sextech anglaise spécialisée dans la bijouterie sensuelle pour procurer du plaisir aux femmes.

A l’origine de la collection de bijoux sensuels, Wan Ting Tseng, une étudiante en troisième cycle de la Dyson School of Design Engineering. « Il y a encore beaucoup de gens qui sont embarrassés de parler de sexe, de désirs et d’excitation » Explique l’étudiante. « J’ai rencontré des femmes en Chine qui disaient se sentir coupables quand elles étaient excitées. Alors que l’excitation est un phénomène naturel. » Et elle ajoute  » Je veux que les filles comprennent qu’il est sain de parler sexe et les aider à mieux comprendre leurs propres désirs. »

Un ventilateur pour simuler le souffle chaud d’un amant

« Les objets de plaisir sont principalement orientés sur l’orgasme. C’est génial mais on ne pense jamais à l’atmosphère, l’ambiance qui conduit à cet orgasme » confie Wan Tin Tseng « C’est ce que j’ai essayé de recréer. »

 

Cette collection de bijoux sensuels se décline en plusieurs modèles.

Touch : ce modèle propose des mini moteurs sur cinq plaquettes de silicones que l’on pose sur la peau pour ressentir des sensations proche du toucher.

Whisper : permet de changer la température et envoie un souffle d’air pour évoquer le souffle de l’amant.

Ces deux objets peuvent être placés n’importe où sur le corps en fonction du désir de l’utilisatrice.

Le collier Air comprend un ventilateur et un haut parleur. En le connectant à son téléphone en bluetooth, on peut écouter de la musique et ajouter le parfum de son choix.

Le bracelet Pulse permet de suivre ses propres réactions aux autres bijoux en fournissant le niveau d’excitation. Il est conçu pour aider le porteur à en apprendre d’avantage sur son propre corps. Pour Wan Ting Tseng, « si on ne comprend pas son propre corps, ses propres désirs et son excitation, comment veut on en parler avec son partenaire ? »

« Ces accessoires peuvent être portés comme de vrais bijoux sensuels. Ce sont de beaux objets en eux mêmes, il n’est pas nécessaire de toujours les allumer. Ce ne sont pas que des objets sexuels » continue Wan Ting Tseng. « Je veux créer une meilleure et plus belle expérience personnelle pour les filles. Il suffit de poser simplement le bijoux sur la peau, un peu comme un tatouage corporel. »

A l’origine, Wan Ting Tseng est étudiante en design industriel. Elle a conçu des articles pour des appareils électroniques, des ordinateurs portables, ou des accessoires pour ordinateurs. « En débutant le cours d’ingénierie innovante dans le Design industriel, j’ai voulu me lancer un défi et c’est pour cela que j’ai choisi ce thème peu classique. Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de recherche dans ce domaine. »

Pour en savoir sur plus Wisp

Une exposition intitulée Corner of Pleasure se tiendra du 13 au 27 février
Sh! 57 Hoxton Square, London N1 6PB

Wan Tseng sera également présente sur Facebook le 19 février à partir de 15h (heure de Londres) à suivre en direct ici