Bientôt une application de dating mise sur les différences pour faciliter les rencontres

5 mois ago David Kolding 0

Dans la sextech, le marché de la rencontre représente une part importante des innovations et des créations. Il existe tout sorte de formules, certaines sont de véritables succès internationaux comme Tinder, d’autres ont une incidence plus locales comme cette appli australienne pour rencontrer des bricoleurs. Toutes ont en point commun d’être en partie gratuite et de proposer des « match » en fonction des affinités.

Pourtant les opposés s’attirent !

Selon le site bravotv, une application de rencontre américaine, lancée à New York en septembre prochain sous le nom « Real Reveal » repose sur l’idée que l’incompatibilité crée les meilleures relations.

« La plus grande raison des divorces aux Etats Unis vient du fait que la majorité des célibataires tombant amoureux ou débutant une relation n’ont aucune idée de qui ils sont et de dont ils méritent quand il s’agit d’amour » explique Kailen Rosenberg, responsable de l’application au site Bravotv, « Avec le Dr Harville Hendrix, nous sommes arrivés à la conclusion que toute relation amoureuse débute, naturellement, entre des gens incompatibles. Le couple a appris à utiliser toutes les tensions de leur incompatibilité pour créer de nouveaux rapports. Dans les relations qui échouent, la tendance est d’effacer les différences en espérant arriver à une compatibilité, mais cela limite l’énergie de la connexion entre les deux partenaires et la relation devient banale. »

Pas question ici de pousser vers la gauche ou vers la droite, quand on s’inscrit, on passe un test d’une quinzaine de questions pour définir votre profil personnel et un algorithme trouvera le partenaire idéal. Pour l’heure, on peut simplement faire le test en attendant septembre et le lancement officiel de l’applicaiton.

La plus grosse différence tient surtout au fait que l’application est payante, 49$ pour le test complet puis 100$ par an ou 60$ mensuellement. Il y a aussi une option mariage pour 5 000 $.

A ce prix, il est à souhaiter que l’algorithme ne se trompe pas.

Un dernier mot avant que vous ne partiez

Merci d'avoir lu l'intégralité de cet article en espérant qu'il vous aura intéressé. Mais Sexhightech a encore besoin de vous. Faire un site d'information libre, indépendant, gratuit, cela demande de l'investissement personnel, du temps et de l'énergie. Et vous vous doutez que cela a aussi un coût. Alors si vous avez aimé le temps passé sur Sexhightech, si vous avez envie de le voir continuer à vivre et être accessible gratuitement, vous pouvez faire un petit geste pour nous. Offrez nous un café et nous pourrons continuer à vous apporter la meilleure information sur la sextech et le sexe du futur.
Merci et que la sextech soit avec vous !

<