Il ou elle s’appelle Siri, Echo, Cortina Alexa, il ou elle est un assistant personnel, une intelligence artificielle. Il suffit de lui demander quelque chose, les dernières news, la météo ou une recette particulières pour qu’une voix, que l’on peut choisir, réponde à toutes nos questions. Mais ces assistants personnels n’ont rien en commun avec Azuma Hikari, le dernier assistant personnel venu du Japon. Elle est réelle… ou presque.

Beaucoup d’utilisateurs fantasment sur leur assistant personnel. Selon un étude menée en Angleterre par Insurance2Go  auprès de 1000 personnes, 26 % des utilisateurs aimeraient avoir une relation sexuelle avec leur assistant personnel s’ils en avaient la possibilité.

Et quand on leur demande à quoi ressemble cet assistant s’il était une personne, les utilisateurs en dressent un portrait très précis.

Une entreprise japonaise a décidé d’aller plus loin dans la création de ces assistants personnels en créant la Gatebox et surtout en lui donnant un corps. Cet appareil  de 52cm de haut, possédant un micro et une caméra, dans lequel vit Azuma Hikari. Une jeune femme animée de 20 ans avec des cheveux bleus et sa propre personnalité, ses goûts, ses dégoûts et ses petites manies.

Après les vocaloid comme Hatsune Miku, véritable star au Japon et qui donne des concerts dans tout le pays, la technologie permet donc d’avoir un assistant personnel doté d’une intelligence artificielle un peu plus proche de l’humain avec lequel on pourrait avoir une vraie relation d’amitié.

Azuma Hikari peut gérer votre maison de différents manières, allumer la lumière, vous réveiller, vous conseiller pour votre tenue en fonction de la météo. Elle peut même échanger avec vous à travers des textos. Parce qu’à la différence des autres assistants personnels, Azuma a sa propre vie, elle fait le ménage sans sa petite demeure, elle prend des bains (mais vous ne la voyez pas) elle peut se mettre dans son fauteuil pour regarder la télévision avec vous et possède même sa propre tasse pour prendre le thé. Selon son site, elle est très gourmande en donuts, est spécialiste des oeufs fris et déteste les araignées. Son plus grand rêve est de devenir une héroïne et d’aider les personnes qui travaillent dur.

Grâce à l’application dédiée son propriétaire peut communiquer avec elle par messages pour garder le contact. Mais pour l’instant, Azuma, qui ne parle que japonais, n’est pas capable de tenir une conversation mais elle peut comblera la solitude de son compagnon.
Quand on sait qu’un Japon, il y a 32% de célibataires, on comprend l’engouement pour cet assistant holographique. Dès l’annonce des précommandes à la fin de l’année 2016, plus de 300 Hikari ont été commandés pour un prix autour de 2600 euros.

Sur le site de Gatebox, les concepteurs expliquent «Nous ne développons pas Gatebox par simple recherche de divertissements ou de commodités mais parce que nous voulons que nos personnages préférés partagent notre quotidien. C’est en rêvant ce monde que nous avons commencé notre projet.»

Une innovation qui ouvre de nombreuses perspectives. Si pour l’instant, elle se montre présente comme une assistance des plus « amicales », elle pourrait à terme devenir une amante tout à fait délicieuse. On sait que les hologrammes sont également une piste de recherche pour l’industrie de la vidéo adulte après la réalité virtuelle et la réalité augmentée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.