Bumble, un application de dating pensée par des femmes

5 mois ago Sex High Tech 0

Bumble est une application de dating conçue par des femmes pour concurrencer un marché totalement dominé par la culture masculine. Et ce sont les femmes qui font le premier pas pour entamer la conversation. Mais ce n’est pas que cela.

Si vous êtes utilisateur d’une application de dating, vous avez sans doute remarqué qu’elles s’adressent avant tout aux hommes pour les inviter à rencontrer des « milliers de femmes connectées près de chez vous ». Un peu comme si toutes les femmes célibataires étaient inscrites sur des sites de rencontres à la recherche du prince charmant. La réalité, c’est que souvent ces applications de dating sont faites par des hommes, pour des hommes, dans un monde d’hommes.

C’est un peu en partant de ce constat que Whitney Wolfe, une Américain d’Austin au Texas a lancé Bumble, une application de dating où se sont les femmes qui font le premier pas.  Et le résultat mérite toute notre attention.

application dating

Les choses changent quand les femmes prennent le contrôle.

Bumble est née du désir de sa créatrice de changer, de réinventer des règles obsolètes de la rencontre, de donner le pouvoir aux femmes de contrôler les dialogues. Alors que traditionnellement, les hommes se devaient de faire le premier pas pour lancer la conversation, avec Bumble, il est devenu naturel et totalement acceptable que ce soit les femmes qui prennent l’initiative.

Un des effets importants de ce changement de comportement est le nombre très faible de harcèlement et d’abus dans les échanges

Une application de dating pour changer les habitudes

Confiant dans son succès, Bumble a lancé, en mars 2016, Bumbl BFF qui permet aux amis de se retrouver. Puis arrive BumbleBizz qui devrait faciliter les connexions entre professionnels. « Facebook est la lieu où vous vous connectez avec des gens que vous connaissez. Bumble est la place où vous ne serez plus effrayé de vous connecter avec des gens que vous ne connaissez pas » affirment les responsables de cette application de dating.

Pour Whitney Wolfe,  » Je suis une femme, comme des milliers d’autres femmes, qui fait des rencontres dans un monde dominé par les hommes et nous sommes des femmes qui communiquons, avons un travail et aurons toujours un travail dans un monde d’hommes. Nous sommes des femmes qui ont grandi dans un monde d’homme ou on nous a appris à jouer un rôle, dans tous les domaines et pas uniquement le dating. J’ai vécu ce la. Notre équipe à vécu cela. » Et elle continue :  » Tout (l’amour, l’amitié, le travail) commence avec une connexion et nous voulons devenir une force de changement vers une société et un monde meilleur. Nous sommes des femmes célibataire allant sur une application de dating pour trouver l’amour, l’amitié, un travail et plus. » Presque un discours politique !

Dans son fonctionnement, cette application de dating offre un puissant système de signalement des comportements indélicats, de blocage des images non désirées et des misogynes de tous bords. Avec en plus des versifications des photos pour être certain que les utilisateurs sont bien ce qu’ils disent.

Dans les rapports hétérosexuels, ce sont donc les femmes qui démarrent la conversation. Elles sont 24 heures pour le faire et l’homme à 24 heures pour y répondre. S’il ne le fait pas, il disparaît à tout jamais. Dans les rapports homosexuels, ce sont les deux membres qui sont cette même durée pour lancer la conversation.

Concernant les femmes utilisant Bumble, le profil dressé correspond à des femmes ambitieuses, intelligentes, spirituelles. Mais avant tout elles valoriseraient l’authenticité.

Plus d’infirmation sur le site.